Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HADITHS ET DUA POUR LE MALADE

Publié le par عيس ا بو ا نس

 

- Lorsqu'un musulman va rendre visite à son frère malade, il doit prier et faire doua en sa faveur. Plusieurs invocations différentes ont été rapportées du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) à ce sujet. Dans un Hadith des Sahîh Boukhâri et Mouslim, la doua suivante est mentionnée:        

 

اللَّهُمَّ ربَّ النَّاسِ ، أَذْهِب الْبَأسَ ، واشْفِ ، أَنْتَ الشَّافي لا شِفَاءَ إِلاَّ شِفَاؤُكَ ، شِفاءً لا يُغَادِرُ سقَماً        

 

"Allâhoumma raabbi n'nâs, adh-hibil ba's, wach fihi, anta châfi lâ chifâa illâ chifâouka,         

chifâ an lâ youghâdirou saqaman."        

 

"Ô Allah, Maître des Hommes ! Eloigne la souffrance et guéris le, Tu es le Guérisseur- point de guérison si ce n'est la Tienne- (accorde lui) une guérison (définitive) ne laissant derrière elle aucun mal."        

 

 

Dans une autre Tradition, il est rapporté que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit:         

 

" Celui qui rend visite à un malade dont le terme n'est pas encore venu et qui dit auprès de lui sept fois de suite:        

 

أَسْأَلُ اللَّه الْعَظِيمَ رَبَّ الْعَرْشِ الْعَظِيمِ أَنْ يَشفِيَك        

 

"As'alou Allâh al 'Adhîm rabb al 'archal 'adhîm an yachfiyaka"        

"Je prie Dieu Le Très Grand, Le Maître du Très grand Trône, de te guérir" (7 fois)        

 

Allah le guérira de cette maladie. "  (Abou Dâoûd et Tirmidhi, qui le qualifie de "Hassan" - fiable)       

 

Autre hadith et douas:  

Lorsqu'on se plaint d'un mal, le prophète (Salla Allah ‘alih wa salem) a dit:         

 

"Mets ta main sur l'endroit du mal et dis:         

 

"Au nom de Dieu. Puis dis : je me réfugie auprès de la majesté de Dieu et Sa puissance contre le mal que je trouve en moi et contre ce que je fuis, (sept fois).        

 

"A'oudho bi-'izzatillahi wa qodratihi min charri mâ ajido wa ohâdhiro" (sept fois)       

[Abou Daoud &Tirmidhi].        


Autre doua (Citadelle du musulman)        

 

 

"(Qu’il n’y ait) pas de mal, que cela soit pour toi une purification (de tes péchés) si Allah le veut."

لا بأْسَ طَهـورٌ إِنْ شـاءَ الله        

 

Lâ ba’sa, tahûrun in shâ’a l-lâhu.        

 

 

Magnifiques hadiths qui concernent toujours la maladie:

1) Lorsqu'on rencontre un éprouvé, le prophète (salalahu alayhi wa salam) a dit: 

"Quiconque, à la vue d'un éprouvé, (un handicapé, un malade, un pauvre...) dit: Louange à Dieu, qui m'a épargné de ce dont il a frappé autrui et m'a grandement avantagé par rapport à ceux qu'il a créés, sera à l'abri de ce malheur." (At-Tirmidi) 

"Al-hamdo lillahi-ladhi'âfânî minmabtalâka bihi wa faddalanî 'ala kathîrin mimman khalaqa tafdîlan."

2) Selon Ibn' Abbâs (radiyaLLah 3anhou), le Prophète (sallaLLaho 3alayhi wa salam) entra chez un Bédouin malade pour lui rendre visite. Or, quand il entrait auprès d'un malade pour lui rendre visite, il disait:

«II n'y a pas de mal. C'est une occasion de te purifier de tes péchés». (Rapporté par Al Boukhâri)