Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE DEVOIR DE COMMANDER L'OBEISSANCE A ALLAH LE TRES-HAUT A SA FAMILLE

Publié le par عيس ا بو ا نس

 

 

 

 

 

 

1°) [Ordonne à ta famille de pratiquer la prière et attache-toi s'y fortement avec endurance] (Sourate 20:132)

2°) [Ô vous qui avez cru! Mettez-vous, vous et les vôtres, à l'abri du feu...] (Sourate 66:6)

 

 

 

Pour ce qui est des hadîths :

1°) Abou Hourayra (radhia Allâhou anhou) a dit :Al-Hasan Ibn ‘Ali (radhia Allâhou anhou) prit une fois une datte dans les dattes de l'aumône l'égale. Il la plaça dans sa bouche. Le Messager d’Allâh (sallallâhou aleyhi wa sallâm) lui dit aussitôt : « Caca! Caca! Jette-la donc! N'as-tu pas su que nous autres nous ne mangions pas de l'aumône? » (Boukhâry, Mouslim)

 

 

 

2°) 'Omar Ibn Abi Salma (le fils de l'une des épouses du Prophète) a dit : J'étais un enfant vivant sous le toit du Messager d'Allâh (sallallâhou aleyhi wa sallâm). Quand je mangeais avec les autres, ma main se promenait pour prendre le manger de devant eux. Le Messager d’Allâh (sallallâhou aleyhi wa sallâm) me dit alors : « Enfant! Prononce le nom d'Allâh, mange avec ta main droite et mange de ce qui est devant toi » Cela n'a cessé depuis d'être ma façon de manger. (Boukhâry, Mouslim)

 

3°) Ibn Omar (radhia Allâhou anhou) rapporte avoir entendu le Messager d’Allâh (sallallâhou aleyhi wa sallâm) dire : « Chacun de vous est un berger et chacun de vous est responsable de l'objet de sa garde. Le chef d'Etat est un berger et est responsable de ses administrés. L'homme est berger dans sa famille et est responsable de l'objet de sa garde. La femme est bergère dans la maison de son mari et est responsable de l'objet de sa garde. Le serviteur est berger dans les biens de son maître et est responsable de l'objet de sa garde. Chacun de vous est donc berger et est responsable de l'objet de sa garde » (Boukhâry, Mouslim)

 

4°) Selon 'Amr Ibn Shou'ayb, selon son père, son grand-père (radhia Allâhou anhou), le Messager d’Allâh (sallallâhou aleyhi wa sallâm) a dit : « Ordonnez à vos enfants de faire la prière à l'âge de sept ans et, quand ils en ont dix, frappez-les s'ils s'en abstiennent. Ne les faites pas coucher dans le même lit » (Abou Dâwoûd)

 5°) Selon Abou Thourayya Al-Jouhanni (radhia Allâhou anhou), le Messager d’Allâh a dit : « Enseignez la prière à l'enfant quand il a sept ans et frappez-le à l'âge de dix ans quand il s'en abstient » (Abou Dâwoûd et Tirmîdhîy)