Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

fatwas de shaykh Muqbil -qu'Allah lui fasse miséricorde- tirés du livre "Tuhfatu l mujîb 'alâ as-ilati l hâdir wal gharîb"

Publié le par عيس ا بو ا نس

Voici des questions de certains frères français présentées au shaykh méritant: Abû 'Abd Ar Rahmân Muqbil Ibn Hâdî Al Wâdi'î qu'Allah le préserve (qu'Allah lui fasse miséricorde).

 

Question 1: Un frère français vit avec sa mère et son frère. Il n'y a que lui qui s'est converti dans sa famille. Son père était chrétien et est mort dans le christianisme. Sa mère est juive et son frère est mécréant (autre que juif et chrétien). Mais son frère a l'intention de quitter la maison. Est-ce que ce fils musulman doit émigrer et délaisser les pays de mécréance en fuyant avec sa religion et laisser sa mère seule?

 

Réponse: La louange est à Allah, et qu'Allah prie sur Son prophète Muhammad et le salue, ainsi que sa famille, ses compagnons et quiconque le prend en allié. Et je témoigne qu'il n'y a de dieu qu'Allah, Seul et sans associé, et je témoigne que Muhammad est Son serviteur et Son messager.

 

Ceci dit: la question est à propos d'un frère qui est rentré en Islam au milieu d'une famille mécréante. Son père était chrétien et est mort dessus, sa mère est juive et son frère est mécréant. Comment doit-il agir avec sa mère?

 

Il doit agir suivant les limites du Livre et de la Sunnah, comme Il a dit (سبحانه وتعالى) dans Son noble livre à propos des parents associateurs:

وَصَاحِبْهُمَا فِي الدُّنْيَا مَعْرُوفًا

Et accompagne-les convenablement dans l'ici-bas! (31:15)

Et Il dit dans Son noble livre:

 

لَا تَجِدُ قَوْمًا يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ يُوَادُّونَ مَنْ حَادَّ اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَلَوْ كَانُوا آبَاءَهُمْ أَوْ أَبْنَاءَهُمْ أَوْ إِخْوَانَهُمْ أَوْ عَشِيرَتَهُمْ

Tu ne trouveras pas de gens croyant en Allah et au Jour dernier qui aiment celui qui s'oppose à Allah et à Son messager, fussent-ils leurs pères, leurs fils, leurs frères ou leurs tribus. (58:22)

Et Il dit:

 

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَّخِذُوا آبَاءَكُمْ وَإِخْوَانَكُمْ أَوْلِيَاءَ إِنِ اسْتَحَبُّوا الْكُفْرَ عَلَى الْإِيمَانِ وَمَنْ يَتَوَلَّهُمْ مِنْكُمْ فَأُولَئِكَ هُمُ الظَّالِمُونَ

Ô vous qui croyez, ne prenez pas vos pères et vos frères comme alliés s'ils ont préféré la mécréance à la foi! Et quiconque les prend en allié parmi vous, ceux-là sont les injustes. (9:23)

 

Il lui est donc obligatoire d'agir avec bienfaisance envers sa mère tant qu'il est auprès d'elle, qu'il n'abandonne rien de sa religion et qu'il la déteste car elle est mécréante. Si elle le refuse à moins qu'il ne l'aime, et que c'est un amour naturel, alors si Allah veut, il n'y a rien contre lui. Le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) lorsqu'il appela Abû Tâlib à l'Islam et qu'Abû Tâlib refusa de se convertir, Allah (سبحانه وتعالى) dit:

 

إِنَّكَ لَا تَهْدِي مَنْ أَحْبَبْتَ وَلَكِنَّ اللَّهَ يَهْدِي مَنْ يَشَاءُ

Tu ne guides pas celui que tu aimes mais Allah guide qui Il veut. (28:56)

Notre témoin du verset, d'après l'une des deux explications: c'est à dire « celui que tu aimes », c'est une explication. La deuxième: « tu ne guides pas celui pour qui tu aimes la guidée », et c'est proche car il n'a pas aimé la guidée pour lui plus qu'un autre si ce n'est de par sa proximité de lui. Comme a dit Al Miqdâd Ibn Al Aswad -qu'Allah l'agrée-: « L'un de nous rentrait dans l'Islam et voyait son père mécréant, ou sa mère mécréante ou son proche et la vie ne lui était plus agréable si cette personne mourrait sur la mécréance et rentrerait en Enfer. »

 

Et Allah (عز وجل) dit à Son prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم):

 

وَأَنْذِرْ عَشِيرَتَكَ الْأَقْرَبِينَ

Et avertis les plus proches de ta tribu (26:214)

Et le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) grimpa sur As Safâ et dit: « Ô Quraïch! Ô Banî 'Abd Manâf! Ô Banî Hâchim! » Il appela les clans de Quraïch et les mit en garde.

 

Il incombe à ce frère d'être dévoué à les conseiller. Mais la réelle guidée qu'Allah rentre dans les cœurs, elle est reliée à Allah. Et Allah (عز وجل) dit:

لَيْسَ عَلَيْكَ هُدَاهُمْ وَلَكِنَّ اللَّهَ يَهْدِي مَنْ يَشَاءُ

Leur guidée ne dépend pas de toi mais Allah guide qui Il veut. (2:272)

Et Allah dit au sujet de Son prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم):

وَإِنَّكَ لَتَهْدِي إِلَى صِرَاطٍ مُسْتَقِيمٍ

Et tu guides certainement vers un sentier droit. (42:52)

C'est à dire: « tu indiques le sentier droit ». Quant à la guidée qu'Allah place dans les cœurs, elle est reliée à Allah (عز وجل).

 

Quant à [la question]: doit-il délaisser sa mère et les pays de mécréance et sortir en fuyant avec sa religion? S'il craint pour lui-même la fitnah (épreuve), qu'il présente l'Islam à sa mère. Soit elle rentre dans l'Islam ou sinon, il n'y a pas de problème. Mais il lui est obligatoire d'émigrer comme Allah (عز وجل) a dit dans Son noble livre:

 

إِنَّ الَّذِينَ تَوَفَّاهُمُ الْمَلَائِكَةُ ظَالِمِي أَنْفُسِهِمْ قَالُوا فِيمَ كُنْتُمْ قَالُوا كُنَّا مُسْتَضْعَفِينَ فِي الْأَرْضِ قَالُوا أَلَمْ تَكُنْ أَرْضُ اللَّهِ وَاسِعَةً فَتُهَاجِرُوا فِيهَا فَأُولَئِكَ مَأْوَاهُمْ جَهَنَّمُ وَسَاءَتْ مَصِيرًا * إِلَّا الْمُسْتَضْعَفِينَ مِنَ الرِّجَالِ وَالنِّسَاءِ وَالْوِلْدَانِ لَا يَسْتَطِيعُونَ حِيلَةً وَلَا يَهْتَدُونَ سَبِيلًا

Ceux dont les anges reprirent les âmes -injustes envers eux-mêmes- en disant: Où en étiez-vous?! Ils répondirent: Nous étions impuissants sur la Terre. Ils dirent: La terre d'Allah n'était-elle pas assez vaste pour que vous y émigriez?! Voilà ceux dont le refuge est la Géhenne et quelle mauvaise destination! * Si ce n'est les faibles parmi les hommes, les femmes et les enfants qui ne peuvent se débrouiller et ne trouvent pas de chemin. (4:97-98)

 

Et Il dit (سبحانه وتعالى):

قُلْ إِنْ كَانَ آبَاؤُكُمْ وَأَبْنَاؤُكُمْ وَإِخْوَانُكُمْ وَأَزْوَاجُكُمْ وَعَشِيرَتُكُمْ وَأَمْوَالٌ اقْتَرَفْتُمُوهَا وَتِجَارَةٌ تَخْشَوْنَ كَسَادَهَا وَمَسَاكِنُ تَرْضَوْنَهَا أَحَبَّ إِلَيْكُمْ مِنَ اللَّهِ وَرَسُولِهِ وَجِهَادٍ فِي سَبِيلِهِ فَتَرَبَّصُوا حَتَّى يَأْتِيَ اللَّهُ بِأَمْرِهِ وَاللَّهُ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْفَاسِقِينَ

Dis: « Si vos pères, vos fils, vos frères, vos épouses, vos tribus, les biens que vous gagnez, le commerce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables vous sont plus aimés qu'Allah, Son messager et le combat dans Son sentier alors attendez jusqu'à ce que l'ordre d'Allah vienne et Allah ne guide pas les gens pervers. » (9:24)


Question 2: Un autre frère qui a ses deux parents, les deux étant sourds. Sera-t-il interrogé le Jour de la résurrection à propos de ses parents: pourquoi ne leur a-t-il pas fait parvenir l'Islam?

 

Réponse: Il lui incombe de faire beaucoup d'efforts. Sinon, il est venu dans le hadith d'Al Aswad Ibn Sarî' et Abû Huraïrah dans le musnad de l'imam Ahmad que le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) a dit: « Quatre (personnes) le Jour de la résurrection: un homme sourd qui n'entend rien, un homme niais, un homme sénile et un homme qui est mort dans une fatrah. 1Quant au sourd, il dira: Seigneur! L'Islam est certes venue et je n'ai rien entendu. Quant au niais il dira: Seigneur! L'Islam est certes venue et les enfants me jetaient des crottins. Quant au sénile, il dira: Seigneur! L'Islam est certes venu et je ne comprenais rien. Quant à celui qui est mort dans une fatrah il dira: Seigneur! Il ne m'est pas venu de messager. Il prendra leurs engagements qu'ils Lui obéiront certainement. Alors Il enverra [quelqu'un leur dire]: Entrez dans le feu! Par Celui qui a l'âme de Muhammad dans la main, s'ils y entraient, il serait pour eux fraicheur et sécurité. » Et il est venu dans le hadith d'Abû Huraïrah: « Celui qui y rentrera, ce sera pour lui fraicheur et sécurité. Et celui qui ne [voudra pas] y rentrer, il y sera trainé. »

 

Question 3: Une femme a un petit enfant malade. Elle est enceinte et trouve de la difficulté dans la garde de ses enfants, et trouve de la difficulté dans sa grossesse. Lui est-il possible, après avoir accouché de cette nouvelle grossesse, d'utiliser des pilules?

 

Réponse: Ce que nous lui conseillons est de renvoyer son affaire à Allah. Et lorsqu'elle craint de dépérir (talaf) et qu'un médecin spécialisé et musulman dit à ce sujet qu'il se peut qu'elle dépérisse et meurt à cause de la grossesse, elle doit alors utiliser cela.

 

Question 4: Les mécréants de France, d'Angleterre, des États-Unis et autres sont-ils considérés comme des gens de fatrah, malgré qu'il y ait auprès d'eux de la science et de la connaissance sur l'Islam? Par exemple ils savent que parmi les piliers de l'Islam il y a les deux attestations, la prière, etc... et qu'Allah est unique... Quel est donc le jugement?

 

Réponse: Les gens sont différents sur cela. Les mécréants sont différents sur cela. Parmi eux, il y en a qui connaissent la réalité de l'Islam, ils ne sont pas considérés comme des gens de fatrah. Et parmi eux il y en a qui ne connaissent la réalité de l'Islam, qui ne connaissent pas le prophète (صلى الله عليه وعلى آله) et je pense que le frère qui interroge vit parmi des gens qui ont de la science en histoire. Sinon, on trouve dans certains pays mécréants des personnes ne connaissant rien de l'Islam, et qui ne connaissent rien du prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم). Il ne connaissent que ce qui repousse les gens de l'Islam, et qui la rend détestable à la société mécréante européenne, ou autre. Ce genre là, nous espérons que les englobe la parole d'Allah (عز وجل):

 

وَمَا كُنَّا مُعَذِّبِينَ حَتَّى نَبْعَثَ رَسُولًا

Nous ne châtions pas jusqu'à ce que Nous envoyions une messager. (17:15)

Et la parole d'Allah (عز وجل):

وَمَا كَانَ اللَّهُ لِيُضِلَّ قَوْمًا بَعْدَ إِذْ هَدَاهُمْ حَتَّى يُبَيِّنَ لَهُمْ مَا يَتَّقُونَ

Allah n'est pas à égarer des gens après les avoir guider jusqu'à ce qu'Il leur éclaircisse ce qu'ils craignent. (9:115)

 

Question 5: Une personne, lorsqu'elle s'assoit avec des gens de sa famille mécréance pour le déjeuner ou le diner, ces derniers posent sur la table du vin, ou du porc. Et lorsqu'elle arrête de s'assoir avec eux, ils l'accusent de les détester et d'être dur (mutachaddid) etc... Est-il permis de s'assoir avec eux et cette situation?

 

Réponse: Non, il n'est pas permis de s'assoir avec eux alors qu'ils présentent de la viande de porc et du vin. Et si ils l'accusent de ce dont ils l'accusent, et bien Allah (عز وجل) dit dans Son noble livre:

عَسَى اللَّهُ أَنْ يَجْعَلَ بَيْنَكُمْ وَبَيْنَ الَّذِينَ عَادَيْتُمْ مِنْهُمْ مَوَدَّةً

Il se peut qu'Allah mette de l'amour entre vous et ceux d'entre eux qui sont vos ennemis. (60:7)

 

Il se peut donc qu'Allah mette dans leurs cœurs de l'amour envers lui, spécialement lorsqu'ils savent la véracité de la personne, et qu'il n'est pas orgueilleux et ne les méprise pas. Avec le fait qu'il est obligatoire au musulman de louer Allah (سبحانه وتعالى) car Allah (عز وجل) dit dans Son noble livre:

 

وَمَنْ يَبْتَغِ غَيْرَ الْإِسْلَامِ دِينًا فَلَنْ يُقْبَلَ مِنْهُ

Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ce ne sera pas accepté de lui. (8:25)

 

Et Il dit (سبحانه وتعالى):

إِنَّ شَرَّ الدَّوَابِّ عِنْدَ اللَّهِ الصُّمُّ الْبُكْمُ الَّذِينَ لَا يَعْقِلُونَ

وَلَوْ عَلِمَ اللَّهُ فِيهِمْ خَيْرًا لَأَسْمَعَهُمْ وَلَوْ أَسْمَعَهُمْ لَتَوَلَّوْا وَهُمْ مُعْرِضُونَ

Les pires des bêtes auprès d'Allah sont les sourds, les muets, ceux qui ne raisonnent pas.

Et si Allah avait su du bien en eux, Il leur aurait fait entendre. Et s'Il leur avait fait entendre, ils se seraient détournés en tournant le dos. (8:23)

 

Il est donc obligatoire au musulman de se rendre compte de la valeur de l'Islam, sans être orgueilleux envers les autres:

 

وَمَنْ أَحْسَنُ قَوْلًا مِمَّنْ دَعَا إِلَى اللَّهِ وَعَمِلَ صَالِحًا وَقَالَ إِنَّنِي مِنَ الْمُسْلِمِينَ

Et qui a une meilleure parole que celui qui appelle à Allah, agit pieusement et dit: « Je fait partie des Musulmans (soumis) » (41:33)

 

Et lorsque ses parents lui demandent de leur acheter de la viande de porc (2) ou du vin, ou autre, il ne leur obéit pas, car le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) a dit: « Qu'Allah maudisse le vin, celui qui le boit, son serveur, son vendeur, son acheteur, celui qui le presse, celui qui le fait presser, celui qui le porte, et celui vers qui on le porte. »3 Il ne leur obéit pas en cela même si les parents sont mécréants.

 

Question 6: Un frère est contraint par ses parents à à étudier dans les écoles mixtes françaises. Et s'il abandonne les études, il aura beaucoup de problèmes avec eux. Doit-il leur obéir et entrer dans ces écoles ou non?

 

Réponse: Non. Et nous avons des conditions sous le titre de « Tahdhîr Ad Dâris Min Fitnati l Madâris » (Mise en garde de l'étudiant envers la fitnah des écoles (en K7)) :

Face A

Face B


Et l'obéissance n'est que dans le convenable. Quand à étudier au milieu des jeunes filles dévoilées. Le jeune est au plus fort de sa jeunesse, de même que la jeune fille. Ceci est considéré être une fitnah. Et le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) a dit: « Je n'ai pas vu de la part des diminuées en raison et religion qui fait plus partir la raison de l'homme décidé que l'une de vous. »4

 

C'est une fitnah pour la femme, et une fitnah pour l'homme. Et elle est considérée comme étant mauvaise pour l'enseignement. Comment donc peut-il obtenir la science alors que la femme est devant et derrière lui, à sa droite et à sa gauche? De ce fait, il est interdit au musulman d'étudier dans ces écoles, que ce soit dans les pays musulmans ou dans les pays de mécréance. Ces écoles sont devenues une corruption pour les jeunes et une nuisance pour l'enseignement.


Question 7: Certains frères français rentrés récemment dans l'Islam interrogent sur des biens qu'ils ont acquis de crédit avec usure, et sur des meubles qu'ils ont achetés avec des biens volés. Comment doivent-ils se comporter avec ce bien et ces meubles?

 

Réponse: Quant au crédit avec usure, Allah (عز وجل) dit dans Son noble livre:

 

فَمَنْ جَاءَهُ مَوْعِظَةٌ مِنْ رَبِّهِ فَانْتَهَى فَلَهُ مَا سَلَفَ وَأَمْرُهُ إِلَى اللَّهِ

Celui à qui il parvient une exhortation de la part de son Seigneur et qui arrête, alors il a ce qui a passé et son affaire revient à Allah. (2:275)

Et Il dit (سبحانه وتعالى):

 

وَإِنْ تُبْتُمْ فَلَكُمْ رُءُوسُ أَمْوَالِكُمْ لَا تَظْلِمُونَ وَلَا تُظْلَمُونَ

Et si vous vous repentez, vous aurez vos biens sans que vous ne fassiez d'injustice et qu'on vous en fasse. (2:279)

Selon cela, si la personne se repent, et qu'il a des crédits chez des gens, il ne prendra que son propre argent (celui qu'on lui doit réellement). Si la personne se repent et qu'elle n'a pas de crédit, mais qu'elle en avait avec eux avant, il n'y a pas de mal à ce qu'il en fasse l'aumône s'il le désire. Et s'il en a besoin, il n'y a pas de problème à ce qu'il le prenne, car Allah (عز وجل) dit:

 

فَمَنْ جَاءَهُ مَوْعِظَةٌ مِنْ رَبِّهِ فَانْتَهَى فَلَهُ مَا سَلَفَ وَأَمْرُهُ إِلَى اللَّهِ

Celui à qui il parvient une exhortation de la part de son Seigneur et qui arrête, alors il a ce qui a passé et son affaire revient à Allah. (2:275)

Quant aux meubles qu'il a acheté avec de l'argent volé, nous lui conseillons de délaisser le vol, et de délaisser la traitrise et la fourberie. S'il fait des crédits islamiques aux gens, c'est considéré être une da'wah, car beaucoup d'indonésiens sont rentrés dans l'Islam par le fait qu'il leur soit venu des gens de Hadramawt (région du Yémen) et qu'ils trouvèrent de leur part des crédits islamiques. Ils rentrèrent ainsi dans l'Islam. Quant au fait que le musulman vole, trahit et ruse, et ne se conforme pas à la promesse et peut-être mendie, celui-là est considéré comme faisant fuir de l'Islam, et il est considéré pêcheur en ceci, et le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) a dit: « Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir, et facilitez et ne rendez pas difficile. » 5

 

Et les orientalistes et les Juifs profitent de ces choses-là et les propagent, afin de faire fuir les gens de l'Islam. Un des frères en Allah m'a informé qu'aux États-Unis, des juifs revêtent l'apparence islamique et vont mendier dans les magasins et ils ne font pas ça pour mendier, mais pour faire fuir de la religion, et dire aux américains: « Si vous rentrez dans l'Islam, vous serez des mendiants! »

 

Et ce conseil n'est pas uniquement pour celui qui pose la question mais pour l'ensemble des Musulmans qui vivent au milieu des mécréants. J'ai été interrogé sur ceci lorsque je suis descendu en Égypte, et des questions sur ce sujet proviennent de tous les endroits, et je ne connaissais alors pas les traces engendrées par ceci, qui est le fait de faire fuir de l'Islam.

 

Et si il a acheté ces meubles volés avant de rentrer dans l'Islam, et bien l'Islam efface ce qui est avant. Et s'il sait qu'il sont volés et qu'il est (à ce moment là) musulman, ce n'est pas permis, car Allah (عز وجل) dit:

وَتَعَاوَنُوا عَلَى الْبِرِّ وَالتَّقْوَى وَلَا تَعَاوَنُوا عَلَى الْإِثْمِ وَالْعُدْوَانِ

Entraidez-vous dans la piété et la bienfaisance et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression! (5:2)


Question 8: Est-il conditionné dans le contrat dont les conditions sont remplies d'être écrit sur une feuille? Car chez nous, le contractant craint pour lui-même d'écrire un contrat en accord avec la législation islamique, car les dirigeants interdisent ceci sauf avec des conditions et des restrictions comme le fait qu'ils demandent de l'argent de la part de celui qui se marie, ou bien il lui est demandé de présenter son épouse à la mairie...

 

Réponse: Il n'est pas nécessaire d'écrire le contrat sur une feuille, et le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) dit: « Je te l'ai certes mariée de par ce que tu possèdes comme Coran. » 6 Et Il ne l'a pas écrit sur une feuille. Et ils n'écrivent sur une feuille que par crainte de négation (de ce qui est dans le contrat), car maintenant, il y a des gens qui peuvent être fourbes ou trahir. La feuille n'est donc pas une condition pour la validité du contrat. Et lorsqu'il en a besoin et craint pour lui-même de la part des dirigeants, elle n'est pas nécessaire.

 

Question 9: Certains frères réfléchissent à propos de l'émigration des pays de mécréance. Ils sont donc contraints à rassembler l'argent en travaillant dans des entreprises françaises qui leur interdisent de sortir pour accomplir la prière en commun, mais ils l'accomplissent seuls. Il se peut qu'ils leur permettent, s'ils font une faveur, d'accomplir la prière du vendredi avec les Musulmans. Leur est-il permis de travailler dans ces entreprises s'il ne leur est pas possible de travailler ailleurs?

 

Réponse: S'ils sont contraints, il n'y a pas de problème. Et la prière en commun est considérée obligatoire d'une obligation distincte (de la validité) au contraire de Abû Muhammad Ibn Hazm -qu'Allah lui fasse miséricorde- qui voyait qu'elle est une condition pour la validité de la prière. Il est considéré comme ayant tort sur cela car le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) a dit: « La prière de l'homme en commun est multipliée par rapport à sa prière à la maison et à son marché (travail) de vingt cinq fois. » 7 Ceci est la preuve qu'elle est authentique mais qu'il est pervers pêcheur s'il est capable de l'accomplir à la mosquée, et le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) a eu envie de bruler les maisons de ceux qui ne venaient pas à la prière en commun sur eux mêmes.

 

Et le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) n'a pas permis à Ibn Umm Maktûn de prier dans sa maison, alors qu'il était aveugle. Il lui dit: « Entends-tu l'appel à la prière? » Il lui répondit: Oui. Il lui dit alors: « Alors réponds. » Et il n'a pas obtenu de permission.8

 

Et il est essentiel qu'ils regardent le pays vers lequel ils émigreront et qu'ils pèsent entre lui et le pays dans lequel ils sont. Car la situation des Musulmans est une situation mauvaise. Il se peut qu'il aille dans un autre pays et qu'il soit enthousiaste pour la religion, et il se peut qu'ils disent « c'est un espion! » et qu'ils le refoulent. Il est donc essentiel qu'il lui soit capable [d'émigrer] dans le pays vers lequel il émigrera.

 

Question 10: Quel est le jugement quant au fait d'acquérir une télévision, et de la regarder pour connaître les informations?

 

Réponse: Il n'est pas permis à cause de l'image, et à cause de ce que ça contient comme perversité, impudicité et enseignement du vol, et le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) a dit: « Les anges ne rentrent pas dans une maison qui contient un chien ou une image. »9 Et il voulu entrer dans l'appartement de 'Âichah et découvrit qu'elle avait recouvert une étagère à elle par un qirâm 10qui contenait des dessins et dit: « Les gens les plus châtiés le Jour de la résurrection seront ceux qui font ces dessins. » Et Il le déchira.11 Et dans les deux Sahihs d'après Abû Huraïrah -qu'Allah l'agrée- d'après le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) qu'il a dit: « Allah (سبحانه وتعالى) dit: Et qui est plus injuste que celui qui se met à créer comme Ma création?! Qu'ils créent donc une petite fourmi! Ou qu'ils créent donc une graine! Ou un grain d'orge! »

 

Et aussi, l'homme regarde la femme, lorsque c'est elle qui rapporte les informations. Et Allah (عز وجل) dit:

 

قُلْ لِلْمُؤْمِنِينَ يَغُضُّوا مِنْ أَبْصَارِهِمْ وَيَحْفَظُوا فُرُوجَهُمْ ذَلِكَ أَزْكَى لَهُمْ

Dis aux croyants de baisser leurs regards et de préserver leurs sexes! Ceci est plus pur pour eux. (24:30)

 

Et lorsque le présentateur est un homme et qu'une femme le regarde, Allah (عز وجل) dit:

 

وَقُلْ لِلْمُؤْمِنَاتِ يَغْضُضْنَ مِنْ أَبْصَارِهِنَّ وَيَحْفَظْنَ فُرُوجَهُنَّ

Et dis aux croyantes de baisser leurs regards et de préserver leurs sexes. (24:31)

Et il est possible à la personne d'acheter un poste de radio et d'y écouter les informations, et la louange est à Allah!

 

Question 11: Nous espérons que vous nous éclaircissiez sur ce que la da'wah a atteint au Yémen, car elle nous est inconnu chez nous en France. Et s'il vous est possible de nous envoyer un peu de vos cassettes ou de vos livres... Et qu'Allah vous récompense en bien.

 

Réponse: Quant à la da'wah des Gens de la Sunnah: par la grâce d'Allah les gens y répondent le mieux possible dans l'ensemble des régions du Yémen, et le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) a dit vrai lorsqu'il dit: « La foi est yéménite, la sagesse est yéménite, le fiqh est yéménite. »12

 

Et il dit également: « Ô Allah! Bénis nous notre Châm, et notre Yémen! » Ils dirent: Et dans notre Najd? Il dit: « Ô Allah! Bénis nous notre Châm et notre Yémen! » Ils dirent: Et notre Najd? Il dit: « Là bas [il y aura] les tremblements de terre, les épreuves. Et avec elle surgira la corne du diable. »13

 

La louange est à Allah, on trouve des centres de science. Parmi nos enfants, il y en a qui mémorisent le Coran, il y en a qui mémorisent Sahih Al Bukhârî après avoir terminé la mémorisation du Coran, il y en a qui mémorisent Bulûgh Al Marâm, il y en a qui mémorisent Riyâd As Sâlihîn. Les gens sont satisfaits de [ces centres] car ceux qui les tiennent, leur voie en cela -et nous ne purifions personne auprès d'Allah- est la voie des prophètes:

 

قُلْ مَا سَأَلْتُكُمْ مِنْ أَجْرٍ فَهُوَ لَكُمْ

Dis: « Ce que je vous demande comme récompense est à vous. » (34:47)

Et Il dit (سبحانه وتعالى):

قُلْ لَا أَسْأَلُكُمْ عَلَيْهِ أَجْرًا

Dis: « Je ne vous demande pas pour ça de récompense. » (6:90)

Et Il dit:

اتَّبِعُوا مَنْ لَا يَسْأَلُكُمْ أَجْرًا وَهُمْ مُهْتَدُونَ

« Suivez ceux qui ne vous demandent pas de récompense et sont bien guidés! » (36:21)

 

C'est la voie des prophètes, ils accomplissent une obligation qu'Allah leur a imposé. Ils n'appellent donc pas les gens pour qu'ils les élisent comme le font les hizbis (sectaires) en disant:

 

إِنَّ اللَّهَ يَأْمُرُكُمْ أَنْ تُؤَدُّوا الْأَمَانَاتِ إِلَى أَهْلِهَا وَإِذَا حَكَمْتُمْ بَيْنَ النَّاسِ أَنْ تَحْكُمُوا بِالْعَدْلِ إِنَّ اللَّهَ نِعِمَّا يَعِظُكُمْ بِهِ إِنَّ اللَّهَ كَانَ سَمِيعًا بَصِيرًا

Allah vous ordonne de rendre les choses confiés à leurs propriétaires, et lorsque vous jugez entre les gens, que vous jugiez avec équité. Quelle bonne chose qu'Allah vous enjoint! Allah est Entendant et Voyant. (4:58)


Puis ils disent: « Nous vous conseillons de choisir l'homme pieux (sâlih). Et je vous conseille de me choisir. » Et cet « homme pieux » misérable, c'est lui qui appelle à la mécréance (tâghûtiyyah).

 

Et ils appellent les gens après la fin de la da'wah ou de la conférence et étendent les 'imâmah (turban des hommes) en disant:

 

وَمَا تُقَدِّمُوا لِأَنْفُسِكُمْ مِنْ خَيْرٍ تَجِدُوهُ عِنْدَ اللَّهِ هُوَ خَيْرًا وَأَعْظَمَ أَجْرًا

Et ce que vous préparez pour vous-mêmes comme bien, vous le trouverez auprès d'Allah meilleur et plus grand en récompense. (73:20)

Et quelqu'un venu des États-Unis m'a informé que Muhammad Al Mahdî et 'Aqîl Al Maqtarî disent: « Je suis ainsi que le responsable de l'orphelin comme ces deux. » 14Ainsi argumentent-ils par les versets précédents.15

 

Cette da'wah est de la mendicité. Mais la da'wah des Gens de la Sunnah, même s'ils mangent de la poussière, et patientent sur les dattes et l'eau (comme seule nourriture), s'ils trouvent des dattes... Ou bien il patiente avec des bouts de pain, et sort et appelle à Allah (سبحانه وتعالى). Les gens font énormément confiance à la da'wah des Gens de la Sunnah.

 

Question 12: Quel est ton conseil pour les Musulmans en France qu'ils soient capables d'émigrer ou pas?

 

Réponse: Je leur conseille la crainte (taqwâ) d'Allah (سبحانه وتعالى), car elle est la recommandation d'Allah à Ses serviteurs:

 

وَلَقَدْ وَصَّيْنَا الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ مِنْ قَبْلِكُمْ وَإِيَّاكُمْ أَنِ اتَّقُوا اللَّهَ

Et Nous recommandâmes à ceux à qui fut donné le Livre avant vous ainsi qu'à vous de craindre Allah. (4:131)

 

Et la crainte d'Allah est de s'acquitter des ordres d'Allah et de s'écarter de Ses interdits. Puis je leur conseille la sincérité pour le visage d'Allah (عز وجل):

 

أَلَا لِلَّهِ الدِّينُ الْخَالِصُ

N'est-ce pas à Allah la religion pure (exclusive)?! (39:3)

Et Il dit:

وَمَا أُمِرُوا إِلَّا لِيَعْبُدُوا اللَّهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ

Et Nous ne leur ordonnâmes que d'adorer Allah en lui vouant exclusivement la religion. (98:5)

 

Et dans les deux Sahihs d'après Jundub -qu'Allah l'agrée- qui a dit: le messager d'Allah (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) a dit: « Celui qui se fait entendre, Allah le dévoile, et celui qui se montre, Allah le dévoile. »16 Et dans Sahih Muslim, le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) a dit: « Allah (تبارك وتعالى) a dit: Je suis le plus en droit des associés de me passer de l'association. Quiconque fait un acte en m'y associant avec Moi un autre, Je le délaisse, lui et son association. »17

 

Je leur conseille donc la sincérité dans l'acte envers Allah (عز وجل) puis le suivi du messager d'Allah (صلى الله عليه وعلى آله وسلم), car Allah (عز وجل) dit:

 

وَإِنْ تُطِيعُوهُ تَهْتَدُوا

Si vous lui (le prophète) obéissez, vous serez bien guidés. (24:54)

 

Comme nous leur conseillons d'étudier la science (religieuse) et d'acquérir les livres bénéfiques comme Sahih Al Bukhârî, Sahih Muslim, le Musnad de l'imam Ahmad, le Jâmi' d'At Tirmidhî (son sunan), Sunan Abî Dâwûd, Sunan An Nasâî, Sunan Ibn Mâjah. Et aussi les correspondances des Gens de science. Et qu'ils prennent garde le plus possible des hizbis, car le hizbi ne t'appelle pas pour le visage d'Allah mais pour que tu votes pour lui.

 

Comme nous leur conseillons de prendre garde aux gens des associations mendiantes, ceux qui ne viennent que pour rassembler l'argent.

 

A eux de déployer des efforts pour obtenir la science utile et mémoriser le Coran. Le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) dit: « Le meilleur d'entre vous est celui qui apprend le Coran et l'enseigne. »18 Et Il dit: « Celui qui récite parfaitement le Coran (mâhir) est avec les messages (anges) nobles et obéissants. Et celui qui récite le Coran difficilement en balbutiant a deux récompenses. »19 Avec la compréhension:


أَفَلَا يَتَدَبَّرُونَ الْقُرْآنَ أَمْ عَلَى قُلُوبٍ أَقْفَالُهَا

Ne méditent-ils pas sur le Coran? Ou bien y a-t-il des cadenas sur leurs coeurs? (47:24)

Il est essentiel de comprendre (le Coran et pas simplement mémoriser).

 

Et comme nous disions: les correspondances des grands savants comme shaykh Al Albânî, shaykh Ibn Bâz, et ceux qui leur sont similaires comme shaykh Muhammad Ibn 'Abd Al Wahhâb et shaykh Abû Al Hasan20 au Yémen, et nombre de nos frères méritants qu'Allah les préserve.

 

Il leur incombe de téléphoner aux Gens de science, et de les interroger. Et que ne leur vienne pas un homme dont l'objectif est d'attirer les gens en leur parlant du jihad dans le sentier d'Allah. Je dis: le jihad dans le sentier d'Allah est considéré comme un des rites les plus éminents de l'Islam. Et la religion ne se tient qu'avec le jihad dans le sentier d'Allah. Mais la société que les Etats-Unis ont conquise, ils ne la laisseront pas combattre dans le sentier d'Allah, ou celui que le dirham et le dinar a éloigné, il ne sera pas capable de combattre dans le sentier d'Allah, ou la société soucieuse d'elle-même, ou soucieuse que l'individu obtienne une maison, une épouse, une voiture, [cette société] ne sera pas capable de combattre dans le sentier d'Allah...21

 

Et si nous étudions la biographie des compagnons, nous voyons qu'ils patientèrent sur le dépouillement, sur la faim, sur la maladie, sur la séparation de leur pays, sur la séparation de ceux qui leur étaient chers à Makkah... Avons-nous donc été touché par le dixième de ce qu'ils les toucha?! Si nous atteignons le quart, alors nous sommes des 'hommes' et nous pouvons combattre. Quant au fait qu'il nous vienne le genre de Hasan At Turâbî -qu'Allah recouvre son visage de poussière- 22qui nous appelle au jihad, ou un perdu amorphe des ikhwân al muslimîn qui nous appelle au jihad...

 

Il est essentiel pour le jihad d'être sincère pour le visage d'Allah (عز وجل), et d'être droit (dans la religion). Les compagnons furent mis en déroute lors de l'excursion de Hunaïn à cause du fait que certains d'entre eux furent émerveillés de leur grand nombre:

 

وَيَوْمَ حُنَيْنٍ إِذْ أَعْجَبَتْكُمْ كَثْرَتُكُمْ فَلَمْ تُغْنِ عَنْكُمْ شَيْئًا وَضَاقَتْ عَلَيْكُمُ الْأَرْضُ بِمَا رَحُبَتْ ثُمَّ وَلَّيْتُمْ مُدْبِرِينَ

Et le jour de Hunaïn, lorsque votre grand nombre vous émerveillait et qu'il ne vous servit à rien. Et la terre vous fut étroite malgré son étendue puis vous vous enfuîmes. (9:25)

 

Et ils fuirent à Uhud à cause d'une désobéissance:

 

إِنَّ الَّذِينَ تَوَلَّوْا مِنْكُمْ يَوْمَ الْتَقَى الْجَمْعَانِ إِنَّمَا اسْتَزَلَّهُمُ الشَّيْطَانُ بِبَعْضِ مَا كَسَبُوا

Ceux d'entre vous qui tournèrent le dos le jour de la rencontre des deux groupes, c'est le diable qui les a fait tomber à cause d'une partie de ce qu'ils ont acquis. (3:155)

 

Et Il dit (تعالى):

 

وَلَقَدْ صَدَقَكُمُ اللَّهُ وَعْدَهُ إِذْ تَحُسُّونَهُمْ بِإِذْنِهِ حَتَّى إِذَا فَشِلْتُمْ وَتَنَازَعْتُمْ فِي الْأَمْرِ وَعَصَيْتُمْ مِنْ بَعْدِ مَا أَرَاكُمْ مَا تُحِبُّونَ مِنْكُمْ مَنْ يُرِيدُ الدُّنْيَا وَمِنْكُمْ مَنْ يُرِيدُ الْآخِرَةَ ثُمَّ صَرَفَكُمْ عَنْهُمْ لِيَبْتَلِيَكُمْ

Allah a tenu Sa promesse envers vous quand, par sa permission, vous les tuiez sans relâche jusqu'à ce que vous fléchissiez, que vous vous disputèrent au sujet de l'ordre. Et vous désobéirent après qu'Il vous eut montré ce que vous aimer. Il y en avait parmi vous qui désiraient l'ici-bas et d'autres qui désiraient l'au-delà. Puis Il vous a fait reculer devant eux pour vous éprouver. (3:152)

 

Alors si cela est arrivé aux compagnons, que penses-tu d'un homme menteur qui ment aux Musulmans? Le combat dans le sentier d'Allah n'est pas son souci. Mais son souci est de subtiliser l'argent des Musulmans. Et il se peut que son souci soit qu'un athée qui exécute des plans pour les États-Unis soit placé. Il se peut que le dirigeant en place n'exécute pas pour eux l'ensemble de leurs plans. Ils veulent donc quelqu'un qui leur est acquis. Si ce sont les États-Unis qui mettent en œuvre le jihad, alors il nous faut préserver le sang des Musulmans. Et si nous nous dispensons des États-Unis, alors nous le faisons.

 

Et la louange est à Allah, des livres ont été écrits, et les Gens de science ont parlé sur le mérite du jihad, et qu'il n'y a pas de splendeur pour les Musulmans qu'avec le jihad. Mais comment nos frères français peuvent-ils différencier entre les gens du vrai et ceux du faux? Par l'intermédiaire de la science, ne vient pas un soufi, ou un chi'î, ou un des frères ruinées (ikhwân al muslimîn), ou un mendiant de la jam'iyyah Al Hikmah, la jam'iyyah Al Ihsân, ou Muhammad Al Hadyah As Sûdânî (soudanais), ou d'autres... Tu peux différencier lorsque tu connais la croyance des prédécesseurs comme « Al 'Aqîdah Al Wâsitiyyah » de shaykh al Islam Ibn Taïmiyyah, ou comme « Al Qawl Al Mufîd » de notre frère Muhammad Ibn 'Abd Al Wahhâb Al 'Abdalî Al Yamanî qu'Allah le préserve ou comme « Fath Al Majîd Charh Kitabi t Tawhîd » d'un des petits-fils de shaykh Muhammad Ibn 'Abd Al Wahhâb (An Najdî).

 

Il est essentiel que tu possèdes une balance par laquelle tu 'pèses' les gens et les prêcheurs à Allah. Le croyant ne se laisse pas piquer deux fois par le même trou.23 Et les croyants se sont certes fait piquer de nombreuses fois.

 

Nous conseillons donc à celui qui en est capable, parmi nos frères français, de faire don de lui-même à Allah (عز وجل) et d'étudier jusqu'à ce qu'il devienne éminent dans la science et qu'il puisse faire profiter ses frères là-bas.

 

Et il doivent faire attention à la Sûfiyyah (soufisme). Il se peut que tu pries derrière le soufi24 et il manigances des ruses envers toi, car ils détestent les salafis. De la même façon le chi'î... ils leur viendra des Râfidah d'Iran disant: « Islam! Islam! » Et ils sont des esclaves des Etats-Unis et possèdent une croyance dépravée. Parmi eux, il y en a qui croient que notre Coran est diminué et la plupart d'entre eux insultent les compagnons. Et ils ont beaucoup de croyances dépravées...

 

Et lorsque vous mettrez en garde contre les innovateurs et les hizbis ils diront: « Vous calomniez les gens! » Répondez leur: « Ô insouciants! Est-ce que Chu'bah Ibn Al Hajjâj, Yahyâ Ibn Sa'îd Al Qattân, Yahyâ Ibn Ma'în, Al Bukhârî, Abû Hâtim, Abû Zur'ah -ceux là sont parmi les imams du hadith et même si quelqu'un disait que ce sont eux les imams du hadith, il ne serait pas loin de la vérité- est-ce que ceux-là calomniaient les gens? » Ou bien savent-ils qu'ils sont critiqués et disent alors: « Il n'est pas permis de parler sur les gens! » Je dis: Oui, ne calomnie pas les Musulmans! Mais la religion c'est le conseil! Lorsque tu sais qu'ils ne savent pas que celui-ci est soufî, alors tu éclaircis son cas. Ou tu sais qu'ils ne savent pas que celui-là est hizbî, tu éclaircis son cas. Ou tu sais qu'il est monté dans l'avion et est parti vers la France afin de dérober l'argent des Musulmans (en demandant des dons) tu dis: « Celui-ci n'est pas venu pour notre interêt, mais il est venu pour le dirham et le dinar! »

 

La religion c'est le conseil, et les imams des Gens de la Sunnah furent unanimes sur la permission de la critique et l'éloge. Alors mourez, ô ruinés (les ikhwân), surûris, ô gens des associations, mourez de votre rage! Et la louange est à Allah, les cassettes de la critique et de la l'éloge sont parvenues aux États-Unis et vous savez cela et elles sont parvenues au fin fond des terres d'Allah. Je conseille donc aux frères d'être sur leurs gardes jusqu'à ce qu'ils connaissent la croyance [de celui qui leur vient] et qu'ils sachent qu'il est des Gens de la Sunnah.

 

Question 13: Se trouve-t-il un prêcheur en Arabie Saoudite qui ait suivi Muhammad Surûr dans sa voie?

 

Réponse: On trouve beaucoup de gens qui le suivent, et secoururent sa pensée erronée qu'il n'est pas permis de demander secours aux États-Unis pour repousser le présomptueux Saddâm le ba'thî (son parti mécréant) et le prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) a dit: « Allah secourt cette religion par l'homme pervers. »25

 

Il y a là-bas certains qui l'ont suivi sur sa pensée et ont été touché par elle, comme Salmân Al 'Awdah, et Safar Al Hawâlî, mais Safar est moins touché. Et si des frères pieux s'asseyaient avec Safar, je pense qu'il reviendrait. Quant à Salmân, il patauge à l'aveuglette. Au Yémen, il fut également suivi par quelques abandonnés de la jam'iyyah (association) Al Ihsân.

 

Question 14: Certaines personnes conseillent aux frères étrangers d'étudier à la faculté 'Al Îmân' (d'Az Zindânî) afin d'obtenir la carte de séjour.

 

Réponse: Je ne conseille pas ceci. Car 'Abd Al Karîm Zîdân viendra à toi, barbe rasée, habillé en pantalon et cravate et tu ne différencies pas entre lui et un chrétien26. Et d'autres du genre de 'Abd Al Karîm Zîdân et des gens qui étaient de la Sunnah et dévièrent comme 'Abd Allah Al Hâchidî. Je ne conseille donc pas s'inscrire à cette faculté.

 

Et je m'étonne beaucoup: « la faculté 'Al Îmân' il n'y a pas de problème à y étudier et on donne à l'étudiant une carte de séjour », et quant à Dar Al Hadîth de Dammâj, ils ne permettent qu'à celui pour qui son ambassade lui a permis. Mais nous patientons et qu'Allah bénisse ceux qui sont là.

 

Et nous arrêtons là, et nous et nos frères du masjid As Sunnah de Dammâj, qui sont environ sept cents ou huit cents, louange à Allah, ils transmettent à leurs frères de France le salam et leur conseillent d'étudier les livres des prédécesseurs, et de prendre garde aux hizbis et aux innovateurs. Et qu'Allah les amène tous à ce qu'Il aime et agrée. Et la louange est à Allah, Seigneur de l'univers.


 

1. NdT: période entre deux prophète
2. NdT: ou de la viande de boeuf, de mouton, de volaille qui n'a pas été égorgé selon les conditions islamiques, que ce soit par un Musulman ou un kitâbî (Chrétien ou Juif).
3. NdT: rapporté par Abû Dâwûd d'après Ibn 'Umar.
4. NdT: Al Bukhârî et Muslim d'après Abû Sa'îd.
5. NdT: muttafaqun 'alayhi d'après Abû Mûsâ.
6. NdT: Al Bukhârî d'après Sahl Ibn Sa'd.
7. NdT: Al Bukhârî et Muslim d'après Abû Huraïrah et ce sont les termes d'Al Bukhârî.
8. NdT: Muslim d'après Abû Huraïrah.
9. NdT: muttafaqun 'alayhi d'après Abû Talhah.
10. NdT: Ibn Hajar dit dans Fath Al Bârî que c'est un rideau brodé et orné.
11. NdT:Muttafaqun 'alayhi d'après 'Âichah.
12. NdT: Muttafaqun 'alayhi d'après Abû Huraïrah.
13. NdT: Al Bukhârî d'après Ibn 'Umar.
14. NdT: Al Bukhârî d'après Sahl Ibn Sa'd. Le hadith en entier est: « Je suis ainsi que le responsable de l'orphelin comme ces deux au Paradis. » Et il lia entre ses deux doigts, le majeur et l'index. Et ce sont les termes d'Abû Dâwûd.
15. NdT: et c'est l'acte des innovateurs. Ils prennent leurs passions puis cherchent ce qui peut sembler y correspondre dans le Coran et la Sunnah. Qu'Allah les combatte! Comme ils se détournent!
16. NdT: J'ai traduit selon le sens. Voir Fath Al Bârî et commentaire de Muslim.
17. NdT: d'après Abû Huraïrah.
18. NdT: Al Bukhârî d'après 'Uthmân.
19. NdT:Muttafaqun 'alayhi d'après 'Âichah -qu'Allah l'agrée-. Fâidah: Le Qâdî Iyyâd et d'autres savants ont dit: « Le sens n'est pas que celui qui balbutie a plus de récompense que celui qui récite parfaitement. Mais plutôt ce dernier est meilleur et a plus de récompense car il est avec les voyageurs et a beaucoup de récompenses. Et il n'a pas cité ce degré pour un autre. Et comment lui serait rattaché celui qui n'est pas assidu au livre d'Allah, à sa mémorisation, sa perfection, à le réciter souvent comme lui qui y fut assidu jusqu'à y être parfait. Et Allah est plus savant. »
20. NdT: devenu un gros hizbi maftûn dont la fitnah fut grande mais -et la louange est à Allah- dénoncée et mise à jour par notre shaykh Yahyâ. Et cette tazkiyah de shaykh Muqbil (qui fut son shaykh) pour Abû Al Hasan ne lui sert à rien aujourd'hui, même s'il en avait amassé des milliers. Wallahu l Musta'ân.
21. NdT: et c'est une belle réfutation aux ikhwân al muslimin qui critiquent souvent les salafis pour le fait qu'ils ne se préoccupent pas des problèmes des Musulmans dans le monde (prétendent-ils) et qu'ils ne combattent pas mais plutôt qu'ils « perdent leur temps » dans les livres et les études, et que, et que....
22. NdT: jeu de mot avec son laqab, 'turâb' signifiant 'poussière' en arabe.
23. NdT: Comme dans le hadith rapporté muttafaqun 'alayhi d'après Abû Huraïrah.
24. NdT: S'il est mécréant, il n'est pas permis de prier derrière lui.
25. NdT: Al Bukhârî d'après Abû Huraïrah.
26. Shaykh Muqbil dit en note: « Et il m'a été reproché cette parole. Alors je la dis, ne t'en déplaise, ô reprocheur! Et je ne veux pas dire qu'il est chrétien mais que son apparence est celle d'un chrétien. »

 

 

 

Source arabe

 

 

 

publier par:عيس ا بو ا نس