Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De qui doit ton prendre sa science?

Publié le par عيس ا بو ا نس

le-savoir.png

 

Allah - Glorifié et Exalté soit-t-Il dit : « O les croyants ! Vous êtes responsables de vous-mêmes ! Celui qui s'égare ne vous nuira point si vous vous avez pris la bonne voie. C'est Vers Allah que vous retournerez tous; alors Il vous informera de ce que vous faisiez. »[Sourate Al Maidah - verset 105]

 

Le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit : « Allah jette en Enfer quiconque étudie la science pour se disputer avec les faibles d’esprit, pour rivaliser avec les savants, ou pour tourner les esprits vers lui.»(Rapporté par At-Tirmidhî (2656) dans kitâb el ‘Ilm, selon Ka’b ibn Mâlik ; ce Hadith est considéré bon.)

 


Selon Jâber (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a déclaré également : « N’étudiez pas la science pour vous mesurer aux savants ni pour vous disputer avec les faibles d’esprits ni pour impressionner vos assemblées. Quiconque fait cela, ce seral’Enfer ! Ce sera l’Enfer ! » (Rapporté par ibn Mâja (254), ibn Hibbân (77), el Hâkim (1/86)...

qui l’a authentifié ; e-Dhahabî a approuvé son jugement. Ce hadith est authentique. Il a également été recensé par ibn ‘Adî, selon Abû Huraïra (?) et avec le même énoncé, à la différence où le Prophète (?) a ajouté : "…mais étudiez-la pour le Visage d’Allah et la Demeure éternelle. "

 


Ibn ‘Abbâs, qu’Allah l’agrée, a dit : « Lorsque le savant ne se prononce pas et dit : « Je ne sais pas », il est l’objet d’attaques, alors que, lorsque le Prophète, prière et salut d'Allah sur lui, le chef des musulmans et le meilleur des hommes était interrogé, il ne répondait qu’après que la révélation lui soit venue du ciel. » - Îqâdh ul-Himam " du Sheikh Abdul-'Azîz As-Salmân – Rahimahou Allah

 


L’Imam Malik -Qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit : " cette science est ta chaire et ton sang, et sur ceci tu seras questionné le jour de la résurrection, donc vérifie chez qui tu la prends." Le livre « elmouhaddith elfassil » de Ar-Ramouhmarzi page / 416)

 


Muhammad Ibn Sirin -Qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit: « Cette science est la religion, alors fais attention de qui tu prends cette religion. » (Rapporté dans Sharh Sahih Mouslim (1/87) de l’imam An-Nawawi).

 


Ibn 'Awn -Qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit : « Ne prenez la science que de celui qui a été reconnu pour être un étudiant (en science islamique authentique). » (Livre At-Tamhid d'Ibn 'Abdel bârr vol 1 - page 45)

 


Ibn ‘Awn -Qu'Allah lui fasse miséricorde- dit : « Ne prenez la science que de celui dont on a attesté qu’il a appris » (At-Tamhid 1/47)

 


‘Abdullâh Ibn Mass’oûd (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit : « Sois demain un savant ou un enseignent, mais ne sois pas entre les deux. » - Djâmi’ou bayân al-‘Ilm wal-Fadhlihi " de l’Imâm Ibn Abder-Barr - vol.1

 


Ash-Sha’bî a dit : « Dire ‘je ne sais’ représente la moitié de la science. » - Îqâdh ul-Himam " du Sheikh Abdul-'Azîz As-Salmân - rahimhaou Allah

Mâlik ibn Anas a dit : « C’est une preuve de la compréhension de la personne qu’elle dise : « Je ne sais. » Il se peut que grâce à cela, Allah lui facilite la voie vers le bien. » - Îqâdh ul-Himam " du Sheikh Abdul-'Azîz As-Salmân - rahimhaou Allah

 


Ibn Wahb a dit : « J’ai entendu Mâlik dire : " L’empressement à se prononcer sur des avis juridiques est une sorte d’ignorance et de stupidité. " » et Yahiya ibn Sa’îd a dit : « Sa’îd ibn ul-Mussayib ne prononçait presque jamais d’avis ni ne parlait, sans qu’il ne dise : « Ô Allah ! Epargne-moi et épargne-les de moi. » - Rapporté par Al-Bayhaqî et d’autres.

 


Soufyân Ibn ‘Ounaynah rapporte que ‘Oumar Ibn ‘Abdel-‘Azîz a dit : « Quiconque agit sans science, causera plus de mal qu’il ne fera de bien. » - Djâmi’ou bayân al-‘Ilm wal-Fadhlihi " de l’Imâm Ibn Abder-Barr - vol.1

 


Wakî’ a dit : J’ai entendu de Soufyân ath-Thawrî : « Je ne connais pas une chose dans l’adoration qui soit meilleure que celui qui enseigne aux gens la science. » - Djâmi’ou bayân al-‘Ilm wal-Fadhlihi " de l’Imâm Ibn Abder-Barr - vol.1

 


Sulayman ibn Musa -Qu'Allah lui fasse miséricorde- dit : « On ne prend pas la science d’un lecteur » (Al-Adab As-Shar’iya 2/147)

 


Al-Hafidh Al-Baghdadi -Qu'Allah lui fasse miséricorde- ajoute : « C'est-à-dire qu’il a pris sa science de la bouche des savants, pas des livres » (At-Tamhid 1/46)

 


Al-Hassan Al-Basrî -Qu'Allah lui fasse miséricorde- (m 110H) a dit : « Ne vous asseyez pas avec les gens de l'innovation et des passions, ni ne débattez avec eux, ni ne les écoutez. » (Ad-Dârimî dans son « Sounnan » 1/121 et Al-Lalika'i n°240)

 


Tabarani rapporte selon 'umar : « Le savoir se résume en trois mots : Un verset explicite, une sunna établie et "je ne sais pas (Allahu 'alam) ! » (La Sunna, La Clé du Paradis - As-Suyuti)

 


Ibn Sirin (Qu'Allah lui fasse miséricorde) l’intransigeant envers les innovateurs, disait : « Je n’écouterai pas d’eux la moindre narration »(La Sunna, La Clé du Paradis - As-Suyuti)


Soufyân At-Tsawri –qu'Allah lui accorde la miséricorde- a dit : « L’innovation est plus aimée par le Diable que la désobéissance. On se repent de la désobéissance mais pas de l’innovation »

 


Ibn Al Qayyim – qu'Allah lui accorde la miséricorde - a dit : « Lorsque les cœurs sont occupés par les innovations, ils se détournent des sounan. » (Ighâtsatoul Lahfân, 1/213)

 


Al Foudaïl ibn Ayyâd – qu'Allah lui accorde la miséricorde - a dit : « Si tu vois un innovateur sur un chemin, engage-toi dans un autre chemin. Aucune œuvre de l’adepte de l’innovation n’est élevée vers Allah. Celui qui aide un adepte de l’innovation a en vérité apporté son aide à la destruction de l’islam . » (Talbîsoul Iblîs, 14)