Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Charh Nawaqid Islam De Cheikh Abdelaziz Ar-rajahi (Deuxième Partie )

Publié le par عيس ا بو ا نس


Deuxième Partie :



--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Deuxièmement : Quiconque met entre lui et Allah des intermédiaires qu’il invoque, leur demande l’intercession et place sa confiance en eux, est un mécréant à l’unanimité des musulmans.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Explications du deuxième annulatif:



Ceci est le deuxième facteur annulant l’Islam, il s’agit d’un des différents types de Chirk [dans l’adoration d’Allah].

Le Chirk [dans l’adoration] est un terme général [c’est à dire qu’il englobe plusieurs formes de chirk], quant à ce deuxième facteur annulant l’islam, il est particulier [c'est-à-dire que c’est une des nombreuses formes de Chirk dans l’adoration]

Comme le fait de prendre [le prophète] Mohamed comme intermédiaire en l’invoquant :

« O Mohamed secours moi » ou bien « O Mohamed Intercède pour moi auprès d’Allah».

Ou bien de prendre comme intermédiaire un ange, un wali [allié d’Allah], un Djinn ou [l’habitant] d’une tombe.

Ou d’invoquer le soleil ou la lune, en les plaçant comme intercesseurs, ou en sacrifiant un animal et en réalisant un serment pour eux. Ou alors en les invoquant afin qu’ils servent d’intercesseurs, en prétendant que cela va rapprocher d’Allah.

Comme l’a dit le très haut (sens du verset) :
«
Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui : (disent) Nous Ne les adorons que pour qu’ils nous rapproche davantage d’Allah
»

C'est-à-dire qu’ils affirment : Nous ne les adorons « que pour qu’ils nous rapproche davantage d’Allah ».

Allah le très haut les a déclarés menteurs et comme étant des mécréants à cause de cette parole, Allah dit (sens du verset) :

« En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat ».


Ils mentent par cette parole et se sont des mécréants à cause de cet acte.
Allah (pureté à lui) dit (sens du verset):

Ils adorent au lieu d'Allah ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter et disent: "Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès d'Allah
".

Ainsi, celui qui met entre lui et Allah des intercesseurs les invoquant, sacrifiant, accomplissant des serments (pour eux) ou en plaçant sa confiance en eux, est un mécréant à l’unanimité des musulmans.

Nous demandons à Allah le salut et sa protection.