Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Charh Nawaqid Islam De Cheikh Abdelaziz Ar-rajahi ( cinquieme et sixieme partie )

Publié le par عيس ا بو ا نس


Cinquièmement : Quiconque répugne une chose avec laquelle le prophète est venu –même s’il l’applique lui-même- est un mécréant.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Explications :

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

«Quiconque répugne une chose avec laquelle le prophète est venu –même s’il l’applique lui-même- est un mécréant »

Comme le fait qu’il répugne ou éprouve de l’aversion envers la prière, il devient mécréant même s’il prie.

La preuve est la parole du très haut :

"C'est parce qu'ils ont de la répulsion pour ce qu'Allah a fait descendre. Il a rendu donc vaines leurs œuvres. " S 47 V 9



Donc [quiconque] déteste une chose avec laquelle le messager [d’Allah] est venu tel qu’une obligation, une récompense ou encore une punition, comme le fait d’haïr ou d’avoir de la répulsion pour l’application des peines à l’encontre du fornicateur ou du voleur, est un mécréant, car il a répugné et eu de la répulsion envers ce qu’Allah à descendu.

 

Sixièmement: Quiconque se moque d’une chose faisant partie de la religion du messager [d’Allah], de sa récompense où de son châtiment, est mécréant. La preuve réside dans la parole d’Allah :

« Est-ce d'Allah, de Ses versets (le Coran) et de Son messager que vous vous moquiez?" Ne vous excusez pas: vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir crus » s 9 v 65

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

EXPLICATIONS


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Quiconque se moque d’une chose faisant partie de la religion du messager [d’Allah], de sa récompense où de son châtiment, est mécréant."

Comme le cas de celui qui se moque de la prière, de la zakat ou des prieurs parce qu’ils accomplissent la prière et non à cause de leurs personnalités ou bien se moque des pèlerins ou de ceux qui accomplissent le Tawaf parce qu’ils réalisent le Tawaf et non à cause de leurs personnalités.

Celui qui se moque de l’enfer ou des récompenses du paradis, c'est à dire que lorsqu’on lui dit par exemple que le monothéiste entrera au paradis et que dedans se trouve tel bienfait, se moque et se raille de cela, celui-là [devient] mécréant à cause de cette moquerie.

Conformément à la parole d’Allah :

"Est-ce d'Allah, de Ses versets (le Coran) et de Son messager que vous vous moquiez?" "Ne vous excusez pas: vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru."s 9 v 65


Ce verset est descendu à propos d’un groupe de personne qui s’était moqué du prophète et de ses compagnons lors de la bataille de Tabouk en disant :

" Jamais nous n’avons vue d’individus plus voraces, plus menteurs et plus lâches lors d’un assaut que ces lecteurs"


Ce verset est descendu à propos de ces gens là.


Quiconque insulte Allah ou son messager ou bien injurie l’islam devient [lui aussi] incrédule à cause de cette injure